savi
Photo d’archives de M. Yvan Martial

Savinien Mérédac

Savinien Mérédac, de son vrai nom Auguste Esnouf, est né à Port-Louis en 1880. Il mène, parallèlement à son métier d’ingénieur, une vie littéraire intense. Il fonde une revue, publie des essais, des billets et des entretiens sur la langue créole. Il écrit Miette et Toto, un livre pour enfants en 1925 ; l’année suivante un roman, Polyte, qui est sans doute l’un des chefs-d’oeuvre de la littérature mauricienne ; des contes et des nouvelles, où il dépeint l’existence et les aspirations des gens de peu. Il meurt en 1939 et laisse des manuscrits, dont un journal.