monique

Monique O. Koenig

Monique O. Koenig est née en 1946 en France dans une famille bourgeoise. Elle a une enfance heureuse et enrichissante avec des parents cultivés et mélomanes, fait une partie de sa scolarité à Autun, puis à Versailles à la mort prématurée de ses parents. Après des études scientifiques, elle travaille à l’Institut Pasteur, passe un doctorat en sciences à l’université de Caen, puis fait des recherches pour les Nations Unies au Malawi où elle rencontre son mari, conseiller agricole. Mère de cinq enfants, elle se consacre à leur éducation tout en peignant des tableaux et en écrivant des poèmes, mais abandonne très vite la poésie pour la prose. Après un détour par une ferme de maraîchage au Zimbabwe et un élevage de volailles en Bourgogne, la famille s’installe à Maurice. Elle y dirige pendant dix-huit ans une association de préservation de l’environnement et du patrimoine. Elle crée ainsi un musée historique dans une tour de défense côtière, recommence à peindre et fait deux expositions. Elle écrit beaucoup mais publie peu : deux recueils de fables, Les Fables de Monique (1998) et Les Nouvelles Fables (2001), à compte d’auteur ; un roman qui est une suite imaginée à Orgueil et Préjugé de Jane Austen : Chagrin et Consolation (2009) ; et Le voyage d’Anand (2012) qui, selon elle, est son premier vrai roman.