Couverture : © Roland Schär, dessin (détail)

Le sang des rêves

Edwin Michel

Ce recueil de poésie se présente comme l’allégorie d’une quête romantique. Le poète de vingt ans connaît d’abord un réveil ou une renaissance en découvrant un matin qu’un sang vif coule dans les veines de ses rêves qui ne peuvent plus se contenir et jaillissent vers les cieux, la terre et les eaux. Les effusions lyriques illustrent le spleen du jeune héros, cherchant refuge dans la nature et l’amour jusqu’au défi final lancé à tous ceux qui oseraient le séparer de sa bien-aimée. Mais ce défi ne symboliserait-il pas celui du poète qui ose libérer le vers et le mètre des contraintes imposées par les classiques ? Dès lors, l’idéal amoureux se confond avec l’idéal poétique, le poète conservant jalousement l’écriture comme une amante dans une relation infinie.

buy_amazon