Couverture :
© Roland Schär, dessin

Didi

Umar Timol

Cri d’amour d’une femme âgée pour un jeune homme qui la considère comme une grande sœur, ou didi, cri de douleur d’une héroïne qui se définit comme une vieille folle, comme une intellectuelle qui prend la vie trop au sérieux, comme une prisonnière dans un abysse, comme l’épouse mal aimée qui a des fantasmes de mort grandiose afin de se venger du mari et de la vie, ce récit poignant pose des réflexions profondes sur la quête du bonheur…

buy_amazon